Une production paysanne garantit la qualité du produit, la transparence de la fabrication et un respect de l’organisme vivant, notamment par un mode de séchage doux.

La Spiruline en France

Toutes les techniques utilisées sont issues des travaux des différentes personnes qui ont œuvré pour la promotion de la spiruline à échelle locale. Elles se sont evertuées pendant des années à monter des projets souvent sur des territoires où les carences alimentaires étaient importantes. M. Claude Villard, par exemple, en créant une formation en France au CFPPA de Hyères, a contribué au développement de la filière artisanale. Mais aussi M. Ripley Fox et sa femme Denise, M. Jean-Paul Jourdan, M. Durand-Chastel, M. Gilles Planchon et bien d’autres.

Depuis 2005, la production en France se développe.
Les producteurs s’installent sous serres en raison des conditions climatiques pour permettre d’avoir des températures idéales de culture et éviter les attaques extérieures (pluie, vent, grêle…).

La fédération des spiruliniers de France s’est créée afin de rassembler tous ces producteurs (une centaine en 2011), harmoniser les différentes techniques de travail, orienter la politique de communication et surtout réussir à développer la filière de manière cohérente.
Le principe est de développer une spiruline artisanale et locale respectant certains critères de qualité.

Comment la Spiruline est cultivée ?

La récolte consiste à extraire une partie de la spiruline du bassin par filtration et de la sécher.
C’est cette spiruline séchée qui est consommée.

Plusieurs étapes sont nécessaires avant d’arriver à une spiruline sous forme de brindilles.

1. La filtration

Nous utilisons un tissu de filtration qui retient la spiruline et laisse passer le milieu de culture.
Elle se dépose sur le tissu, il faut alors attendre d’avoir une quantité suffisante de spiruline pour passer à la phase suivante.

2. Le Pressage

Cela consiste à extraire le maximum d’eau de la spiruline en la pressant.
La spiruline obtenue est appelée « spiruline fraîche ».

3. La Mise en forme

Le principe est de mettre la spiruline sous forme de filaments afin de la sécher de manière homogène.
Nous utilisons un extrudeur permettant de réaliser ces filaments de petits diamètres sur des claies de séchage.

4. Le Séchage

Une fois la spiruline extrudée sur des claies, le séchage est réalisé. Il est important de la sécher à une température la plus basse possible (40 – 50°C).
C’est pour cela qu’un séchoir solaire est utilisé.

  • 1 - Récolte par filtration

  • 2 - Le pressage

  • 3 - L’extrudage

  • 4 - Spiruline sèche en brindille

La production de Spiruline en France

« Produit artisanal de haute qualité élaboré à partir de souche naturelle de spiruline, non OGM, cultivée sans pesticide, herbicide, insecticide, fongicide. La spiruline pousse sous serre à l’abri des diverses pollutions aériennes. La biomasse est égouttée, pressée et séchée à basse température. L’atomisation et l’irradiation n’existe pas en France. Les brindilles issues de ce procédé révèlent une spiruline douce et unique.
Un produit local pour une consommation responsable ! »

www.spiruliniersdefrance.fr

N‘hésitez pas à venir visiter l’installation et vous rendre compte par vous même des différentes étapes d’une récolte.

Pour aller plus loin